Bienvenue sur paravroum.com

photo

Espagnac-Ste-Eulalie

au déco de Montbazens
par Pascal31, le 25/07/21
Le site paravroum.com est à l'usage des paramotoristes qui peuvent y saisir leur Carnet de vol et leur Carnet d'entretien (synchronisé sur les heures de vol), consulter et ajouter des terrains de décollage utilisables, mettre leurs photos en ligne... Vous y trouverez des propositions de sorties, des traces de vol, des statistiques personnalisées sur vos vols, sur le matériel utilisé par les pilotes, sur la consommation des moteurs, et bien d'autres choses encore...
Certaines fonctions necessitent une connexion mais il suffit de s'incrire en 2 mn en ligne pour obtenir votre

 Login


La visualisation des traces GPS ainsi que la localisation des terrains est réservée aux pilotes qui déposent régulièrement leurs traces GPS sur leur carnet de vol.

L'utilisation du site est totalement gratuite.


Pour toute suggestion, merci d'envoyer un mail au webmaster via le menu

Contact

ou directement à webmaster@paravroum.com .

Bon surf !

Adieu Henri


Triste nouvelle les amis, Henri Fiorido est décédé ce matin 30 Juillet 2021 suite à un crash la veille vers 8h30, aux commandes d'un pendulaire sur la base ULM du Fousseret (31).
Nous n'en savons pas plus pour le moment.

Henri faisait partie des piliers du paramoteur en région toulousaine, il avait obtenu le brevet Paramoteur il y a dix ans et le brevet pendulaire cette année.

Henri était très actif pour la communauté des pilotes. Il nous prodiguait ses précieux conseils sur les radios et la photo, dont il avait la passion. Mais surtout, il avait à coeur de faire la promotion de l'activité paramoteur grâce à sa mailing list, ses photos et à ses présentations qu'il faisait au public local pour nous faire accepter.
Consultez ses récits de vols (filtrez sur son pseudo = HF) : il a déposé plus de 3000 photos sur paravroum.com et des centaines de commentaires passionnés sur les vols qu'il effectuait.

Très intéressé aussi par l'informatique, il me faisait souvent part de "bugs" ou d'améliorations possibles sur l'utilisation du site, toujours de façon précise et très bienveillante. Nous échangions encore par mail avant-hier sur un détail technique !
Henri était donc pour moi non seulement un ami, mais aussi un co-équipier dans l'aventure digitale de paravroum.com.

Henri, tu vas nous manquer.

Patrice


Henri,
tu finissais avec brio ta formation pendulaire alors que de mon côté, je commençais la mienne. Au delà du paramoteur, c'est avec toi et ton copain Georges, que nous échangions souvent à Castelvert, le samedi matin, sur la rigueur mais aussi les sensations immenses procurées par le pendulaire.
C'est avec beaucoup de tristesse que j'arpenterais le hangar en pensant à ces échanges.
Adieu l'ami

Guy d'Albi


Une bien triste nouvelle qui aurai dit.......
Dans ma photothèque, j'ai retrouvé ces photos: Album photo d'Henri

Alain (Croix Occitane)




Henri,

Je t'ai connu le 12 octobre 2011, à St Lieux les Lavaur. Tu avais une certaine crainte car c'était ton premier vol 'lâché' ...
Avec nous tu as pu voler au dessus des nuages et, comme tu le disais si bien à la radio: "C'est magique !". Puis ce fut le retour en douceur sur la base.
Ton sourire en disait long.
Aujourd'hui, j'ai appris que tu venais de nous quitter brutalement, en pratiquant ta passion à bord d'un pendulaire. Je suis très attristé de perdre un ami si généreux, si serviable...

Georges (31GZ)



Henri,

Je me souviens de la première fois que je t’ai rencontré, j’ai eu l’impression que nous nous étions connu à l’école primaire. Ton sourire, gravé sur ton visage, facilitait ton approche et le flot des mots et des sujets de conversations ne s’arrêtaient, quand nous étions au téléphone, que parce que c’était minuit passé.

Tu étais venu jusqu’à Riscle et nous avions démonté, ensemble, le carburateur de ton Polini. Tu étais curieux de tout, jusqu’au jour où je t’ai guidé pour que tu remplaces, toi-même, le stator du même Polini. Quelles rigolades quand je t’ai fait raccorder le fil vert avec le fil bleu et le fil rouge avec le fil blanc. Et quand le moteur a redémarré, je crois bien que tu m’as tenu plus de deux heures, au téléphone. Je me souviens de ce grand moment qui a donné naissance à la confiance entre nous et à l’Amitié. Ton Amitié, tu l’as témoignée par ta présence à toutes les rencontres de pilotes, à Anères où tu as, très largement, contribué à remplir les boîtes mails des mairies de Neste-Barousse, de tes superbes photos et de tes gentils commentaires.

Henri, nous n’aurons malheureusement plus l’occasion de nous rencontrer sur un terrain, c’est avec une très grande tristesse, que j’ai appris ton décès, ce matin.

Le destin a voulu que tu sois parti en volant, vers un autre monde. Nous devions nous revoir, à Anères, à la fin Août. Nous ne manquerons pas d’évoquer tous les bons souvenirs que nous avons tous passé avec toi.

Adieu l’Ami, adieu Henri.

Je joins trois photos du 16 août 2017

Claude (tremoulet)



Plus que triste nouvelle, je suis effondré par la disparition subite de notre ami Henri FIORIDO.
Lors de ma formation il y a quelques années, il m'avait fait essayer son chariot à Baraignes et c'est pour cela que j'ai acheté le même et par la suite grâce à ses conseils, apporté diverses modifications sur celui ci.
Nous communiquions souvent sur nos machines, ses innombrables photos qu'il m'envoyait et dernièrement sur les vidéos de ses vols en pendulaire.
Il y a quelques jours, j'étais encore avec lui au téléphone à parler à n'en plus finir de vols et de sa dernière vidéo postée...
Sa brusque disparition m'émeut au plus haut point... Je pense à lui, je pense à tous ses proches...

Adieu mon ami, adieu mon copain

Jacques BEDE