Blog des news

le Dimanche 14 Juillet 2024

Gros succès de la Rencontre en Pays Albigeois



Les premières rencontres de pilotes paramoteurs organisées par le CORPPO sur la base de CASTELVERT se sont achevées. Un grand merci à Roger et à Rosette, nos hôtes, pour la mise à disposition des locaux et de l’immense piste.
Merci également à Julien, Bernard, Mouloud et à l’ensemble des membres du club pour leur accueil empreint de convivialité qui a fait une large unanimité auprès des participants.


Pas moins de 27 pilotes et accompagnants venant de toutes les régions de France se sont succédés durant le séjour de 9 jours. Malgré quelques pauses météo agrémentées de sorties touristiques, tous les créneaux de vols ont été utilisés; la manifestation totalise plus de 65 heures de vol et plus de 3000 km parcourus
avec une mention toute spéciale à KIKI86 pour une belle navigation vers la Grésigne de plus de 2 h et de 113 km.


Même si certains challenges, tels que le rallye et la navigation vers le Pic de Nore, n’ont pas pu se dérouler dans de bonnes conditions, tous les pilotes sont repartis avec de belles images dans la tête :
celles de la base et de la piste spécialement aménagée par Roger, celles du survol de la plaine avec ses villages chargés d’histoire, celles des plateaux avec ses lacs et ses vallées encaissées.


Cette première rencontre a fait l’unanimité dans le groupe, beaucoup sont prêts à revenir pour une future édition.

Les organisateurs du CORPPO

le Samedi 13 Juillet 2024

Quelques améliorations sur le site

A la demande générale de Jean Michel (Jeanmi), vous pouvez maintenant visualiser quels sont les pilotes présents par jour, à une rencontre qui s'étale sur plusieurs jours.
Il suffit d'ouvrir la page des sorties et de survoler chaque date du calendrier.

A la demande de plusieurs pilotes, il est maintenant possible d'ajouter une photo de profil qui sera visible sur plusieurs écrans, dont la liste des pilotes (en cours de définition)

le Vendredi 1 Mars 2024

La Gazette de l'ULM

La deuxième édition de la Gazette vient de sortir.

Des aventures extraordinaires sont encore au programme de ce nouveau numéro !!
Une belle place est faite au paramoteur...

À partager sans modération ! Bonne lecture et bons vols

Visiter le Site

Voir le PDF




le Lundi 1 Janvier 2024

Meilleurs voeux

Je souhaite une excellente année à tous les pilotes et à leurs proches pour 2024, avec tout plein de beaux vols.

Amicalement,

Patrice
Webmaster de paravroum.com

le Vendredi 24 Novembre 2023

Raid Tunisie 2023, la tête dans le sable !





Jour 1

Nous y sommes ! Patrice, Cédric et moi avons plongé la tête la première dans la proposition de Laurent FOURGEAUD et de sa compagne Nadine de participer à une semaine de raid paramoteur en Tunisie guidé par Hedi MIZOURI, notre GO. Quelle excitation, la perspective de voler dans le désert m'obsède depuis plusieurs jours...et nous y voilà !
Arrivé le samedi soir,nous sommes à pied d’œuvre le dimanche après-midi pour essayer les machines fournies par Air Conception. Nous faisons connaissance avec nos futurs compagnons de vols, 4 allemands et 1 panaméen. Le déco plage est idéal pour se dérouiller les guiboles. Trop impatient peut-être, je décolle avec un tour de frein donc retour déco.
Hélas, Dès le premier déco, la douleur que je me trainais au mollet depuis une semaine, se réveille. Je m'élance pour redécoller mais une douleur violente m'oblige à avorter le déco. Quoi, à peine un vol et la semaine est finie ? Non, impossible de gâcher ce moment que j'attends depuis des mois. Je dois courir coûte que coûte. Je serre les dents et je m'élance...sur une jambe, je m'envole dans un cri de victoire, rien ne m'arrêtera !

Jour 2

Au réveil après une bonne nuit à l’hôtel, le verdict est sans appel : je parviens à peine à marcher. Ce qui semble être une contracture, a décidé de pourrir mes vacances de rêves. Heureusement, Patrice est mieux équipé que moi. Il me dégotte une genouillère sangler le haut du mollet et surtout un mystérieux cachet anti-douleur ramené des USA. Si là bas, ces opioïdes font des ravages, ici ils vont faire un miracle.
Le programme du jour consiste à décoller de la plage d'Aghir pour naviguer jusqu'au lac salé de Chott Khalfalla à 50 km de là. J'ai pu décoller, je suis le plus heureux des unijambistes. Le vol est magnifique, l'air est doux. Nous passons de ce paysage maritime de l'île de Djerba, aux oliveraies gigantesques qui nous sépare du lac salé dont l'aridité annonce déjà le désert.
La panne et la récup un peu compliquée de notre ami Ebi nous obligent à changer les plans pour l'après-midi : nous irons en 4x4 à l'oasis de Ksar Ghilane après une traversée de la mythique ville de Tataouine. L'immortelle 404 Peugeot y règne encore en maître comme dans la Brazzaville de mon enfance. Nous arrivons à l'oasis, pile à l'heure de voler, et quel vol ! Le grand erg est là, tapi au pied de cette gardienne du désert que veillaient déjà les centuries romaines il y a 20 siècles. Le soleil du soir magnifie ce paysage de dunes et de palmiers...ça y est, je suis éveillé dans mon rêve de Sahara. Nous tournons comme des abeilles enivrées de miel pendant près d'une heure jusqu'à ce que le soleil disparaisse au loin dans le sable. Quelle euphorie, nos sourires en disent long malgré la fatigue de ce premier jour. heureusement l'oasis offre une piscine naturelle d'eau sulfureuse à 40°, idéale pour commencer la soirée sous les étoiles.

Jour 3

Le 3e jour, déjà, c'est la traversée du désert qui commence. Nous allons nous enfoncer dans la mer de sable pour rejoindre notre campement berbère avec une étape à l'improbable "café du Parc". Je décolle toujours sur une jambe, mais rien ne peut m'arrêter, je décolle. Ces premiers kilomètres de désert ne sont pas encore très sablonneux mais vraiment désert.Autour de l'oasis, une brume matinale s'est formée, voilage inattendu sous ses latitudes. La caravane de 10 pilotes s'étire sur la piste qui doit nous guider jusqu'à l'étape. Je scrute l'horizon, pas la moindre trace d'habitation humaine à 360 °. Nous suivons les indications de nos instruments en tentant de rester à portée de la piste pour faciliter une éventuelle récupération. L'aérologie est parfaite et la température bien plus clémente que je ne l'imaginais. Après plus d'une heure de vol, nous apercevons enfin ce qui ressemble à un bâtiment posé au milieu du sable et des cailloux : le café du Parc !
La halte au café du Parc, c'est café, thé à la menthe et couscous mouton. Il reste 65 km à parcourir pour rejoindre notre camp dans le désert. A l'heure de repartir, il est midi, sous un soleil de plomb. Après un vol fusible, nos compagnons d'outre-Rhin décident de faire le trajet en 4x4. Patrice, Cédric, Laurent et moi nous concertons sur la décision à prendre : à se faire secouer, plutôt en vol pendant 1h40 que pendant 2h40 en Landcruiser ;-) Si c'est trop mauvais, on posera et on rejoindra la caravane. Nous avons été bien inspirés car, si ça bougeait quand même gentiment, c'était volable. Quel bonheur d'arriver en vol au camp perdu dans les dunes et d'attendre l'arrivée de nos amis sous la tente en sirotant un coca bien glace ;-)
Malgré nos 3 heures de vols dans les pattes, enfin dans la patte pour ce qui me concerne, comment résister à l'appel du désert qui nous entoure totalement désormais ? Cette heure magique avant le coucher du soleil est grandiose...oui, grandiose.
Quelle journée ! Et quelle soirée ;-)) il fallu que monte dans mon lit en marche...

Jour 4

Aujourd'hui, on ne bouge pas. Nous allons pouvoir profiter de cette journée au camp pour découvrir les environs, des dunes, du sable, le désert à l'infini.
Nous restons sagement dans un périmètre d'une dizaine de kilomètres car la sécheresse a rendu les dunes très instables et difficile à franchir en 4x4. Toute récupération prendrait sans doute plusieurs heures. Après tout qu'importe, à 10,20 ou 30 km...il y a du sable, du sable et encore du sable. Je profite de l'extraordinaire lumière pour capturer le jeu des ombres et des lumières sur les creux et les bosses qui composent le paysage.
Le vent a forci en fin de matinée apportant une fraicheur bienvenue sous le soleil de plomb. La sieste sous les tentures est délicieuse dans le camp déserté par ses pensionnaires, partis en vadrouille dans les dunes, qui en quad, qui en motos, qui à dos de dromadaire. Je pars à pied faire une balade photographique aux alentours. Le vent ne tombe qu'en toute fin d'après midi, ce qui nous laisse une demi-heure pour nous ébattre dans un couchant rouge qui met le feu au sable.

Jour 5

Les meilleures choses ont une fin. Il est temps de lever le camp pour retourner à la civilisation : le café du Parc ! Je me réjouis de faire la nav dans l'autre sens, moins balloté cette fois. après une heure de vol nous posons sur le parking du café avec une haie d'honneur de touristes formosien enthousiastes que nous avions croisés au campement.
Au café du Parc, nous retrouvons de la 4G ! Après avoir donné des nouvelles et partagé un bon couscous chameau, nous redécollons sans tarder en direction de Douz. Le sable s'efface peu à peu pour un univers plus minéral jusqu'à ce la palmeraie de Douz apparaisse sur l'horizon. Nous posons sur un camelodrome ! Après une visite du souk, nous prenons la route pour Matmata. Ali, notre chauffeur fait des merveilles même si parfois,nous avons la confuse impression d'être plus en danger sur terre que dans les airs ;-)

Jour 6

Et si le plus beau vol était le dernier ? Hedi, Laurent et Nadine nous ont offert des merveilles depuis bientôt une semaine. Les heures de vols se sont enchainées, combinant vols plaisirs et nav engagées dans des paysages fabuleux. Le voayge aurait pu s'arrêter là que nous aurions été comblés. Pourtant, une heure et demi hors du temps nous attendait avec ce dernier vol le long du golfe de Boughrara que protège l'île de Djerba. Plages de sables, côtes ciselées, estran multicolore et flamants roses explosent sous nos yeux dans un bouquet final aussi magique qu'inattendu. Quelle gratitude je voue à nos hôtes et à ce loisir merveilleux ! Merci à tous et à tout cela.

emeric
















le Mardi 5 Septembre 2023

Très bon cru, ce MULM 2023











Pas énormément d'exposants PM, mais de la qualité et plusieurs innovations intéressantes à voir.
Grand merci en particulier à Bruno Dudek pour ses conseils et ses apéros festifs ...
Ce fut aussi l'occasion de retrouver des potes, dont Julien qui est venu remettre les prix de la CFDM 2022 sur le podium central.

Très bonne ambiance au Village paramoteur avec :
- les démos de vols accro,
- les commentaires de Pascal Vallée,
- la Patrouille de l'équipe de France PM qui se produit plusieurs fois par jour,
- les apéros, la buvette et la baraque à frites,
- la musique jusqu'à ... 3h du mat
et des créneaux de vols de 7h à la tombée de la nuit.
Cerise sur le gâteau, le déco de 3 montgolfières et 1 aérostat Classe 5 sur le déco paramoteur samedi soir dans une lumière magnifique et sans interrompre les nombreux déo/atterro PM.
A ne pas manquer, j'y retournerai l'an prochain!

le Dimanche 23 Juillet 2023

Rallye ULM de Castelvert

ALBUM PHOTOS ICI



CroixOccitane


Arrivés sur la base en pleine nuit et elle fut courte
Petit déjeuner offert par le club ,briefing et distribution des feuillets pour la nav avec photos et un questionnaire sur l'ulm .
Nous avons une fenêtre horaire pour les décos paramoteurs 8-10h ,aprés déecos des 3 axes et pendulaires .Pour nous les décos s"enchainent le premier c'est Cédric suivi des 2 chariots puis Serge et Patrice et moi qui suit .
Je fais plus ou moins le parcours mais je fais un plus pour aller voir ce fameux chateau dont j'ai oublié le nom au milieu de l'eau que hier j'ai loupé . Vol trés agréable avec des paysages qui nous changent de notre Piège.
le rallye en paramoteur le champion c'est Patrice suivi de Guy et Jean-Marc
MERCI à GUY pour nous avoir fait connaitre son TARN et la soirée pizzas aidé par Sylvie.
MERCI pour l'accueil chaleureux et convivial de la base de CASTELVERT à MOULOUD et BERNARD

Daffy81


Nuit très courte, et réveil tranquillou pour moi. Pas de stress, on retrouve Bernard pour le sujet du jour (Rallye ULM 2023 de Castelvert avec 9 pilotes paramotoristes au déco).
Moi je suis plus dans la reflexion de partir avec le Black Bee ou prendre le ROS 125 de Guy. Ce sera le Corsair et la zorro et je pars en septième position. Rapidement la sonde avoisine les 203°. Puis elle passe à 135° ?. Dans le doute je ne fais pas la reconnaissance des photos, ni le circuit prévu. Le Vol reste très agréable au niveau paysages et aérologie.
MERCI à GUY pour avoir prévu ce rassemblement bien sympa avec la soirée pizzas.
MERCI au club ULM de de CASTELVERT (1990), au président, les membres pour cette belle journée de partage. Merci aux pilotes paramoteurs d'avoir répondu présent, et c'est toujours un plaisir de vous retrouver. A quand la prochaine !!!

Joe31


Suite du week-end avec la coupe ULM du Tarn organisée par le club de Castelvert
On reprend les 9 mêmes et c’est parti
Les conditions sont là aussi excellentes et pour une première participation je talonne l’abonné au podium (la chance du débutant probablement)

Merci au club pour cet accueil tout en convivialité
Merci à Mouloud et à Bernard et à tout ceux qui on œuvré à l’organisation

Je reviendrai avec grand plaisir

patrice


C'est le Rallye ULM organisé par le Club de Castelvert.
9 Paramoteurs au départ, et c'est encore le même qui gagne ! Y'en a marre...
En plus, à peine posé, il saute dans un 3 axes avec Régis et ils remportent la catégorie 3 axes ;0))

Merci beaucoup au Club de Castelvert pour son accueil, à Mouloud pour sa joie communicative et à Bernard qui nous a concocté des épreuves ludiques et touristiques.
On reviendra avec plaisir.

le Dimanche 2 Juillet 2023

Très gros succès de la 1ère Rencontre au Pays des Mousquetaires Gascons

Emeric


Voilà des mois que Claude nous en parlait de ce grand rassemblement de paramotoristes dans le Gers...l'heure est venue ! Il faut dire que quand on a connu Basse-Ham, Blois et son MAP, Saint Hilaire, Svanstein, Anères, un grand raout paramoteur, ça manque dans notre paysage. Une occasion de se retrouver autour de nos machines à parler encore et encore de mécanique, de voile, mais aussi de mécanique et de voile, de mécanique...autour d'une bière. Ce que j'aime chez les gens félés, c'est qu'ils laissent passer la lumière. Claude est de ceux-là. Félé, il faut l'être un peu pour oser se lancer dans un rassemblement XXL de tondeuses à nuages à l'heure des gâche-bonheur rois et des pisses-vinaigre bio. Il faut l'être encore pour convaincre les vélivolistes d'accueillir nos moustiqu'air dans la patrie du "bonheur est dans le pré". Et la lumière est passée ! Claude et sa bande d'ULM-topistes ont soulevés les montagnes, ils ont ouvert le ciel comme d'autres, la mer Rouge, pour laisser le peuple des chariotistes et des dorsaux, venus d'au-delà de l'Escaut, de Brocéliande et la Loue, s'ébattre dans le bleu de Gascogne. Merci à toi d'avoir osé, merci à vous d'avoir suivi, merci à nous d'avoir volé. Nous sommes désormais les enfants de ce Condom 2023, qu'il serve et resserve encore, qu'il fasse des petits partout en France voire en Europe, nous en serons ;-)


Joe31


Le rassemblement s’est bien déroulé avec de belles conditions, des infrastructures super et une piste incroyable … et bien sûr un super ambiance
Un grand merci à Claude et à toute son équipe qui se sont démenés pour nous concocter une semaine de pur plaisir
Sans oublier les starters qui ont été d’une efficacité redoutable (je pense que personne n’a attendu plus de 2 minutes pour un deco en toute sécurité ) … Roissy CDG n’a qu’à bien se tenir…
M-E-R-C-I !!!


Spermario


Jean-François et moi sommes bien rentrés dans nos pénates en Belgique. Encore merci à vous tous pour la très chouette ambiance, vivement le prochain rassemblement ?. Toute ma reconnaissance, en particulier à Claude Monfort, Nathalie Madec et Bruno Dudek Bruno (pour son pouf pack magique ?, qui réapparu après une nuit?).



Atome


Ça y est retour de ma semaine à Condom.
C’est pour moi un bilan très positif de ma première participation à une concentration de Paramoteur.
J’ai pu voir du matériel fabriqué par différents constructeurs et échanger avec des pilotes sur leurs expérience avec ses machines.
J’ai rencontré beaucoup de personnes très sympathiques et toutes bienveillantes.
L’organisation était au top, que ce soit au niveau logistique ou au niveau sécurité.
Plusieurs dizaines de pilotes au décollage, et parfois une attente en l’air en fil d’atterrissage et pourtant tout était fluide.
Les atterrissages et les décollages s’enchaînaient, et à aucun moment, je ne me suis senti en insécurité.
Durant ces quelques jours, j’ai pu faire de très jolis vols avec de nouveaux amis, le plus long a duré 2h40, il est vrai que c’est une belle région.
Je tiens à remercier tout particulièrement Claude Monfort pour tout le travail qu’il a fait pendant des mois en amont afin de pouvoir organiser cette manifestation, merci également à toute l’équipe qui l’a aidé pour l’organisation avant et pendant cet événement.
Je suis rentré avec la banane, heureux d’avoir rencontré tous ses pilotes et de m'être fait de nouveaux amis.
Vivement l’année prochaine que l’on remette ça.


KIKI86


Que du bonheur ??pour cette nouvelle rencontre au Pays des Mousquetaires Gascons
Un très grand merci à toute l'organisation ??qui nous a offert 8 jours merveilleux et nous a permis de retrouver tous les amis qui partagent la même passion. Claude Monfort pari réussi ++++++


Thierry


Nous avons donc de très bons retours de nos élus locaux. Vous avez tenu vos promesses en matière de consommation chez nos commerçants locaux d'où les retours sont positifs. Le président de la communauté de communes vous a exprimé ce soir sa satisfaction et je pense que vous avez gagné votre billet pour Condom 2024. J'espère que Claude, Nathalie et les autres membres de l'organisation auront cette envie de revenir sur notre terrain mais aussi et surtout les paramotoristes qui nous ont fait l'honneur de leur visite...
Comme toute première, nous avons tiré quelques enseignements, des points à améliorer pour votre accueil et une communication que nous accueillants aurions pu prendre à notre initiative via les médias pour informer de votre séjour à Condom.
Nous avons rencontré des personnes sympathiques, attachantes et surtout très ouvertes à l'échange entre les divers disciplines ce qui manque beaucoup sur de nombreuses plateformes aériennes... Mesdames, messieurs, un mot : Respect
PS... même si parfois il faut tirer quelques oreilles


Dominique


Bravo à tous pour l’organisation encore un super travail d’équipe réalisé et nous un réel plaisir de revoir tous nos « fans »?


estebanmairlot


Un grand merci aux responsables de la base qui ont permis ce rassemblement, et bien évidemment à Claude, Nathalie et toute leur équipe qui ont œuvré avec acharnement pour notre bonheur à tous.



Natmad


Claude, ce fut un réel plaisir de travailler "à tes côtés" pendant tous ces mois. Je suis ravie d'avoir fait partie de l'équipe.
Tu peux compter sur moi.
Tu as toujours ma confiance.
À vous pilotes, merci pour tout aussi???
J'ai passé une semaine intense, ravie d'avoir voler dans un nouvel endroit. En espérant pouvoir revenir une prochaine fois.
Vivement nos prochains vols ensemble.


Laetitia


Merci pour ce rassemblement "paramoteur" bien agréable et sympathique dans le Gers, auprès de Mr Claude Monfort et son équipe, et aussi Nathalie Madec.
Des rencontres, des vols, des échanges, des apéros, bref une semaine hyper plaisante, on y retrouve les amis de Dudek, le club V.A.P, les Flying Boys, des anciens élèves, les copains pilotes retrouvés d'Anères, et puis les nouveaux ou ceux qu on connaît des réseaux, mentions spéciales : # Les sudistes, # les bretons, # les belges!!!!
Une régalade à l image gourmande de la région, merci a tous!
A bientôt et bon vent

le Mardi 3 Janvier 2023

Meilleurs vœux pour 2023

Je vous souhaite une excellente année 2023.
Qu'elle vous apporte bonheur et santé à vous et à vos proches.
Faites de beaux vols et profitez de la convivialité du paramoteur.

L'année 2023 verra 2 modifications majeures :



Pas de CFDM en 2023, mais le vol de distance continue



Pas de rencontre à Anères en 2023, mais de belles perspectives dans le Gers


Au plaisir de nous revoir."

le Dimanche 24 Avril 2022

Hébergement à Anères

Bonjour,
J'ai du annuler ma venue à Anères suite à une blessure au genou.
Par contre je vais libérer une chambre dans un Airbnb sur Anères même.
C'est chez Thierry.

Lien Air BnB

29 Grande Rue, Anères, Occitanie 65150, France
Ch. Lit double avec Sdb privée. Réservée du Sam.30 au Jeudi 05. Le prix est correct. Si cela peut intéresser qqn qu'il prenne contact avec lui.
D'avance merci.
Bon vols et à bientôt.

Lionel

le Mercredi 2 Février 2022

An'Air reçoit l'équipe de France

Le Club ULM et aéromodélisme d’AN’AIR a été choisi par la FFPLUM, pour recevoir les pilotes de l’équipe de France de paramoteur, le samedi 12 et le dimanche 13 Février 2022.

En Occitanie, en terre Bigourdane de Neste-Barousse, sur la commune d’Anères, juste au pied des Pyrénées, aura lieu le dernier entraînement, avant de partir, en Avril, vers le Brésil, pour disputer le Championnat du Monde.

Une quinzaine de pilotes devront montrer leur meilleur niveau pour décrocher le sésame pour le Brésil.

Dans ce championnat, il y a quatre catégories :

décollage à pied masculin,
décollage à pied féminin,
décollage en chariot monoplace
décollage en chariot biplace.

L’équipe de France est la plus titrée des équipes mondiales.

Cet entraînement sera encadré par Pascal VALLEE (Team Leader Paramoteur), Mohamed AZZOUNI (Chargé de Mission DTN), Noël MAZAUDIER (Responsable Fédéral du sport), Frédéric COLLOVRAY et Dominique DESCHAMPS.

Au travers de nombreuses épreuves, la sélection française sera minutieusement préparée tout au long de ce week-end.

Comme dans tous les sports mécaniques, la compétition de haut niveau permet de faire progresser les techniques, les matériels et la fiabilité de nos machines et par ce biais la sécurité.

C’est Josette, traiteur à Lannemezan, qui aura la mission de préparer et d’apporter les repas, sur place.

C’est au Gîte Communal du Mont Pelat, dans le village montagnard de Montsérié, que l’équipe de France et son Staff seront hébergés.

Voilà, il ne reste plus qu’à souhaiter une météo clémente pour le plaisir des compétiteurs et des spectateurs qui viendront, certainement, très nombreux pour voir et échanger avec nos Champions.

le Samedi 1 Janvier 2022

Bienvenue 2022

L'année 2021 est terminée.
J'ai personnellement été très affecté par l'accident d'Henri, puis celui de Dan...
Ce fût aussi le retour du Mondial de l'ULM organisé par la FFPLUM.
Et notre tremoulet national a organisé pas moins de 2 rencontres à Anères et une à Riscle, toutes très réussies avec de nombreux pilotes venant de très loin.

Comme en 2020, le nombre de pilotes inscrits sur paravroum a augmenté en 2021, grâce notamment à l'afflux des pilotes participant aux rencontres d'Anères. Et comme certains prennent aussi goût à partager leurs vols, les statistiques de vols et de kilomètres parcourus sont encore en hausse cette année.
L'annonce de Claude sur le lancement des inscriptions pour Anères a encore boosté le nombre de nouveaux pilotes en cette fin d'année.

De même, l'activité CFDM est restée très soutenue, et j'en profite pour féliciter Alex qui est le vainqueur de l'édition 2021 en individuel, avec 10907 Km homologués.
Merci à Alex de nous faire part de ses récits, ses photos et ses traces sur paravroum.com.

Du côté des statistiques, le recul que nous avons sur les vitesses de nos traces sur les 10 dernières années sont intéressantes.
Comme on pouvait s'en douter, la vitesse moyenne de nos vols ne cesse d'augmenter, avec environ 8km/h, soit plus de 20% de gain en 10 ans:
2012 => 37.4 km/h de vitesse moyenne
2013 => 37.0
2014 => 38.7
2015 => 40.5
2016 => 40.3
2017 => 41.8
2018 => 43.0
2019 => 44.6
2020 => 45.0
2021 => 45.1

Je vous souhaite une excellente année 2022, au plaisir de se rencontrer sur un terrain pour parler de notre passion commune.

Patrice

le Mardi 14 Décembre 2021

Prenez donc un Ticket !

Paravroum

>>

Tickets


Le site paravroum.com inclut maintenant son propre système de Tickets qui permet:
  • De signaler une anomalie
  • De soumettre une question, une suggestion, une information relative au site
  • De lister les nouvelles fonctions ajoutées au fil des versions
Ce système est ouvert à tous, il suffit d'être connecté pour ouvrir un Ticket puis suivre les réponses du Webmaster.

le Samedi 25 Septembre 2021

Dan Burton nous a quitté

Article du cross country magazine

Dan, chacune de nos trop rares rencontres était un moment de joie et de partage. Nous avons fait connaissance chez toi, il y a 6 ans, pour survoler le Dartmoor, déguster le meilleur Fish'n Chips de toute la Cornwall, et partager un barbecue avec ta charmante famille à Topsham.
Nous nous sommes revu chez moi, aux Manenses, lorsque tu préparais ta fabuleuse traversée de l'Europe avec Sacha et l'équipe de 'Flight of the Swans'.
Nous avons volé ensemble au Cercle polaire et admiré les aurores boréales.
Nous avons bu beaucoup de bières au Fly'In FreshBreeze que tu organisais chez David dans le Devon.
Puis plus récemment nous avons encore partagé de bons moments dans le sud ouest de la France.

Tu étais un veritable aventurier des temps modernes et tu me faisais rêver. Combien de fois, mon téléphone a bippé lorsque je recevais tes vidéos de vol en direct alors que j'étais souvent au taf, enfermé dans une salle de réunion avec des collègues pas toujours sympas! Tu me transportais alors quelques instants hors les murs en incarnant ta devise "One life, live it".

Au vu des centaines de témoignages émanant des 4 coins du globe sur les réseaux sociaux, nous sommes nombreux à qui tu vas manquer terriblement.
Condoléances à toute ta famille et à tes proches.
Mes pensées vont également à Sacha, qui doit vivre des moments très difficiles et à qui je souhaite un prompt rétablissement.

Patrice


J'ai contacté Dan pour la première fois par simple email pour quelques renseignements pour quelques copains qui venaient me rendre visite et voler dans sa région.
Mais ce n'était pas le genre de Dan de simplement me donner quelques infos.
Il nous a accueilli à bras ouverts pendant tout notre séjour, transformant nos quelques jours de vols en souvenirs inoubliables, et nouant des liens d'amitié avec chacun de nous.
Quand je pense à Dan, c'est ce qui me vient à l'esprit: son esprit d'aventure, son énergie.. mais surtout sa gentillesse, son amitié naturelle.
Ensuite, j'ai suivi, avec toujours beaucoup d'intérêt, ses aventures et on se croisait de temps en temps au détour d'un vol.
La dernière fois que l'on s'est parlé, cet été, c'était pour regretter que l'on ne puisse se croiser une fois de plus pendant son tour de Grande Bretagne parce que j'étais de retour en France.
Son dernier message était: "I will miss you". Et maintenant, c'est toi qui nous manque à tous Dan!
"One Life Live It!" était son motto et Dan le vivait au quotidien.
Dan, mes pensées vont vers ta famille en ce moment tragique.
Rest in peace my friend.

Fix

le Mercredi 15 Septembre 2021

Alex raconte son périple de 800 km en solo et sans assistance

2/9/21 - 15h40


St-Genix-sur-Guiers -> Bourbon-Lancy - 193 km



Tous les voyants sont au vert pour aller au MULM en paramoteur, au programme 400Kms Aller et 400Kms retour environ. Je ne pourrais pas me poser là-bas car les inscriptions sont fermées. Ma première partie de navigation me conduit en option A vers Gueunion si j'avance normalement et Bourbon Lancy en option B si les vents me sont favorables...
J'aurai du prévoir une option C avec les vents très favorables.
Je me pose à Bourbon Lancy avec encore une grosse heure de carburant. Il est 18h40 quand je me pose sans problème sur le terrain proche de la station que j'avais repérée au préalable. L'agriculteur qui me voit poser s'empresse de venir a ma rencontre pour savoir si je suis en difficulté. Je le rassure sur ce point là et lui demande a quelle heure ferment les magasins...19h, il ne faut pas trainer et il me propose de me déposer a l'Intermarché. Je laisse mon matériel dans son champ et nous voilà partis. Je fais mes quelques petites courses pour pouvoir manger ce soir. Tout se goupille très bien pour moi !

3/9/21 - 10:20


Bourbon-Lancy -> Blois-le-Breuil - 245 km



La météo ne s’était pas trompée, j’attends le milieu de matinée que la pluie s'arrête pour redécoller. Malgré le poids de ma machine et le peu de vent, j'arrive a prendre mon envol. Je continue donc direction Blois avec un vent d'Est qui me pousse généreusement. J'avais pensé faire un ravitaillement en route mais je réussis à faire cette fin de parcours en une seule traite. Je me pose donc en périphérie de Blois a 700m de mon hôtel. Je démonte ma machine et la stocke dans la chambre sous le regard médusé des employés de l’hôtel. Une fois mon rangement terminé, je pars en direction de l’aérodrome en stop pour rejoindre le mondial.



5/9/21 - 16h00


Blois-le-Breuil -> Sancoins - 170 km



Le jour J est arrivé. J'attends Julien qui doit venir récupérer ma machine et moi direction le salon ou j'ai eu le privilège d’exposer mon paramoteur aux cotés du chariot de Benoit.
Encore une belle journée de partage sur le salon à connaitre plein de pilotes et à partager et échanger sur cette belle passion commune.
Je décolle donc après la fin du salon au bout de 4 tentatives et merci a Florent de chez ITV pour le coup de main. J'étais obligé de faire un face voile et avec tout le matos, j'ai pris une bonne transpirée.
La navigation se passe assez bien mais les conditions sont fortes. L'analyse météo de la veille avec Benoit était juste. j'ai été obligé de voler assez bas pour ne pas subir de trop le vent d'Est. Je pensais pouvoir rejoindre Bourbon-Lancy mais je me pose du coté de Sancoins où les voisins se sont empressés de venir a ma rencontre pour savoir si j'avais besoin d'aide. Au final je suis invité à manger chez MR et MME Jaquard et c'est une super bonne fin de soirée pleine de chouettes discussions qui clôturera cette journée.

6/9/21 - 8h60


Sancoins -> Charolles - 117 km



Je décolle de Sancoins après avoir bu le café avec la famille Jacquard et remis du carburant dans mon réservoir. Ma seule façon de remercier ces braves gens est de faire toute une série de photos de leur maison.
Je reprends donc la direction de l'Est pour rentrer en Savoie. Le vent ne m'est pas favorable ce matin et j'avance pas très vite. Il est pas loin de 12h quand les conditions commencent a se faire plus dures, je consulte mon téléphone pour chercher une station service... j'en trouve une du côté de Charolles, un Intermarché, je n'ai plus qu'à espérer trouver un terrain praticable pour poser et c'est bingo ! Le foin vient d’être fait à coté de l'Intermarché, quel chance ! Je pose.
Je stocke mon matériel a l'ombre d'un chêne et démonte mon réservoir d’essence pour aller faire le plein. Je ne me presse pas, je prends le temps d'aller manger et me reposer, je suis bien fatigué de ce weekend et je n'ai pas envie de précipiter mon retour, j'ai encore une semaine de vacance donc aucune pression en terme de temps.

6/9/21 - 17h00


Charolles -> St-Genix-sur-Guiers - 154 km


Je redécolle vers les 17h après avoir laissé passer le plus gros de l'activité thermique. Les conditions sont idéales et j'ai même le privilège de croiser une montgolfière. Je chemine paisiblement a travers la plaine de l'Ain pour rejoindre mon décollage d'origine. Les montagnes sont là est je me laisse monter jusqu’au plancher de la TMA de Chambéry à 1600m pour couper mon moteur vertical terrain et me laisse descendre pour enfin poser a St Genix. La boucle est bouclée.

le Mardi 7 Septembre 2021

Le message est passé !!

C'était en direct live, sur le podium du MULM, lors de la remise des prix de la CFDM 2020.
Le message de Claude [Tremoulet] à la FFPLUM à propos de leurs absences assidues aux rassemblements d'Anères est assez clair !

"
... à chaque fois, on accueille environ 150 pilotes ... ca fait la 7e année, on a déjà reçu entre 500 et 600 pilotes sur la base ULM de Anères. Alors je vais faire passer un petit message auprès de la Fédé.
J'attends toujours leur visite, hein, je ne vous ai pas encore vu chez moi ! J'espère que çà ne va pas tarder. Vous m'avez toujours fais croire que vous viendriez ... mais je ne vous ai jamais vu !
D'accord ? Ok ?"



Voir la vidéo

le Vendredi 30 Juillet 2021

Adieu Henri

La cérémonie de crémation a eu lieu le mardi 10 Aout à 10h40 à Cornebarrieu et l’inhumation de l'urne à 15h le même jour à Labarthe sur Leze.
Une messe a été célébrée à l'église de Labarthe sur Leze à 9h40 le 5 Septembre.




Triste nouvelle les amis, Henri Fiorido est décédé ce matin 30 Juillet 2021 suite à un crash la veille vers 8h40, aux commandes d'un pendulaire sur la base ULM du Fousseret (31).
Nous n'en savons pas plus pour le moment.

Henri faisait partie des piliers du paramoteur en région toulousaine, il avait obtenu le brevet Paramoteur il y a dix ans et le brevet pendulaire cette année.

Henri était très actif pour la communauté des pilotes. Il nous prodiguait ses précieux conseils sur les radios et la photo, dont il avait la passion. Mais surtout, il avait à coeur de faire la promotion de l'activité paramoteur grâce à sa mailing list, ses photos et à ses présentations qu'il faisait au public local pour nous faire accepter.
Consultez ses récits de vols (filtrez sur son pseudo = HF) : il a déposé plus de 3000 photos sur paravroum.com et des centaines de commentaires passionnés sur les vols qu'il effectuait.

Très intéressé aussi par l'informatique, il me faisait souvent part de "bugs" ou d'améliorations possibles sur l'utilisation du site, toujours de façon précise et très bienveillante. Nous échangions encore par mail avant-hier sur un détail technique !
Henri était donc pour moi non seulement un ami, mais aussi un co-équipier dans l'aventure digitale de paravroum.com.

Henri, tu vas nous manquer.

Patrice [patrice]


Henri
tu finissais avec brio ta formation pendulaire alors que de mon côté, je commençais la mienne. Au delà du paramoteur, c'est avec toi et ton copain Georges, que nous échangions souvent à Castelvert, le samedi matin, sur la rigueur mais aussi les sensations immenses procurées par le pendulaire.
C'est avec beaucoup de tristesse que j'arpenterais le hangar en pensant à ces échanges.
Adieu l'ami

Guy [guydalbi]


Une bien triste nouvelle qui aurai dit.......
Dans ma photothèque, j'ai retrouvé ces photos: Album photo d'Henri

Alain [Croix Occitane]




Henri,

Je t'ai connu le 12 octobre 2011, à St Lieux les Lavaur. Tu avais une certaine crainte car c'était ton premier vol 'lâché' ...
Avec nous tu as pu voler au dessus des nuages et, comme tu le disais si bien à la radio: "C'est magique !". Puis ce fut le retour en douceur sur la base.
Ton sourire en disait long.
Aujourd'hui, j'ai appris que tu venais de nous quitter brutalement, en pratiquant ta passion à bord d'un pendulaire. Je suis très attristé de perdre un ami si généreux, si serviable...

Georges [31GZ]



Henri,

Je me souviens de la première fois que je t’ai rencontré, j’ai eu l’impression que nous nous étions connu à l’école primaire. Ton sourire, gravé sur ton visage, facilitait ton approche et le flot des mots et des sujets de conversations ne s’arrêtaient, quand nous étions au téléphone, que parce que c’était minuit passé.

Tu étais venu jusqu’à Riscle et nous avions démonté, ensemble, le carburateur de ton Polini. Tu étais curieux de tout, jusqu’au jour où je t’ai guidé pour que tu remplaces, toi-même, le stator du même Polini. Quelles rigolades quand je t’ai fait raccorder le fil vert avec le fil bleu et le fil rouge avec le fil blanc. Et quand le moteur a redémarré, je crois bien que tu m’as tenu plus de deux heures, au téléphone. Je me souviens de ce grand moment qui a donné naissance à la confiance entre nous et à l’Amitié. Ton Amitié, tu l’as témoignée par ta présence à toutes les rencontres de pilotes, à Anères où tu as, très largement, contribué à remplir les boîtes mails des mairies de Neste-Barousse, de tes superbes photos et de tes gentils commentaires.

Henri, nous n’aurons malheureusement plus l’occasion de nous rencontrer sur un terrain, c’est avec une très grande tristesse, que j’ai appris ton décès, ce matin.

Le destin a voulu que tu sois parti en volant, vers un autre monde. Nous devions nous revoir, à Anères, à la fin Août. Nous ne manquerons pas d’évoquer tous les bons souvenirs que nous avons tous passé avec toi.

Adieu l’Ami, adieu Henri.

Je joins trois photos du 16 août 2017

Claude [tremoulet]



Plus que triste nouvelle, je suis effondré par la disparition subite de notre ami Henri FIORIDO.
Lors de ma formation il y a quelques années, il m'avait fait essayer son chariot à Baraignes et c'est pour cela que j'ai acheté le même et par la suite grâce à ses conseils, apporté diverses modifications sur celui ci.
Nous communiquions souvent sur nos machines, ses innombrables photos qu'il m'envoyait et dernièrement sur les vidéos de ses vols en pendulaire.
Il y a quelques jours, j'étais encore avec lui au téléphone à parler à n'en plus finir de vols et de sa dernière vidéo postée...
Sa brusque disparition m'émeut au plus haut point... Je pense à lui, je pense à tous ses proches...

Adieu mon ami, adieu mon copain

Jacques [Jacquesdu11]


Henri,

C'est dans le ciel que je t'ai connu, au dessus de la Piège où nous volions côte à côte, ce n'est que plus tard que nous nous sommes rencontrés sur un terrain.

Je garderai l'image d'un homme souriant particulièrement sensible à la camaraderie et l'amitié. Toujours disponible à nous faire profiter de tes connaissances en mécanique, informatique et j'en passe mais aussi tes vols émerveillés.

Tu as rejoins notre ami Alain dans ta passion, jusqu'au bout.

Grande pensée à ta famille.

Bon voyage vers l'autre rive.

Adieu mon ami.

Olivier [Volovent]


C'est avec retard et sidération que j'apprends la disparition d'Henri FIORIDO.
Nous avions forcément échangé quelques mails lors de ses homologations à la CFDM.
Depuis 2017, il mettait un point d'honneur à participer tous les ans.
Je m'associe par la prière à vos derniers hommages et présente naturellement mes condoléances à sa famille.

Quelle tristesse.
Portez-vous tous bien.

Julien [Julien67]

le Samedi 3 Avril 2021

[FFPLUM] Situation Covid après le 3 avril 2021 pour les vols en ULM

Vols de loisir


Les vols de loisir, seul à bord ou avec une personne du même foyer, sont autorisés entre 6h et 19h dans un rayon de 10 km autour du domicile du pilote. Attention : le droit d’accès dans une zone de 30 km (achats professionnels et livraisons à domicile, déménagements et rassemblements autorisés qui pouvaient éventuellement être exécutés par ULM) a été supprimé par le gouvernement le 20 mars 2021.

Vols d’instruction


L’instructeur peut se déplacer sans limitation de distance car c’est une activité de formation; il en va de même pour son élève et pour autant, et seulement pour autant, que le vol soit un vol d’instruction, c’est-à-dire un vol engagé sous contrôle et responsabilité d’un instructeur. Pour mieux formaliser les choses, l'instructeur peut envoyer un mail à son élève pour lui fixer un rendez-vous de formation.
Il conviendra tant pour l’instructeur que pour l’élève de se munir de « l’attestation de déplacement dérogatoire entre 6 heures et 19 heures » et en cochant la case 6 de (formation) de l’attestation de déplacement dérogatoire « jour », notamment pour se rendre au terrain d’aviation situé a plus de 10km de leurs domiciles.

Vols autorisés hors instruction au-delà des 10 km


Dans le cas d’un vol hors instruction, le pilote et son passager devront justifier sur leur attestation :
  • d’un motif de déplacement professionnel
  • de se rendre à un examen
  • de se déplacer auprès d’un atelier en vue d’une maintenance ou d’une réparation de son aéronef
  • de se rendre à une convocation administrative.
Hors vol d’instruction, vol de nature ou à but professionnel ou vol justifié, tout pilote est soumis à la règle des 10 km autour de son domicile entre 6h et 19h.
Il est évidemment prescrit de pouvoir justifier des motifs légitimes du ou des vols engagés à travers l’attestation de déplacement dérogatoire jour.

Vols de découverte et baptêmes


Dans le contexte sanitaire actuel particulièrement difficile avec une forte croissance de la pandémie et dans un souci de responsabilité collective, nous ne pouvons que fortement déconseiller les activités de baptêmes et vol de découverte, même en respectant les conditions requises d’un vol à savoir : Tant le pilote que le passager – dès lors que les deux n’entrent pas dans la catégorie des vols autorisés - ne doivent pas s’éloigner à plus de 10 km de leurs domiciles respectifs (justificatif de domicile ou case 1 ) entre 6h et 19h.

Sur un plan général


Il va de soi que toutes les mesures de protection sanitaires et gestes barrières doivent être strictement appliqués aussi bien dans nos infrastructures que dans sur nos aéronefs, et dans les cas de vols avec 2 personnes à bord notamment pour les cabines fermées nous vous recommandons de conserver les coordonnées des passagers afin d’assurer la traçabilité en cas d’infection.
En tout état de cause, nous vous confirmons le fonctionnement des garanties d’assurances aériennes en cas d’accident pour les licenciés assurés auprès de la FFPLUM.
Quel qu’en soit les motifs il ne nous semble pas opportun d’effectuer des vols pendant les horaires de couvre-feux (19h00-6h00) ;
Toutes ces recommandations sont exprimées sous réserve de l’actualisation de ces dispositions, consécutives à la publication de nouvelles mesures gouvernementales.

Bons vols avec prudence, en continuant à prendre soin de vous et des autres.

Sébastien Perrot
Président de la FFPLUM

le Mardi 9 Mars 2021

Du calcul des distances, des durées, des vitesses et de l'enveloppe convexe ...

Le résultat du calcul des distances et des vitesses, effectué à partir des traces GPS déposées par les pilotes, peut significativement varier selon la méthode qu'on utilise.
Je vous livre ici quelques informations sur la manière dont c'est fait par le site paravroum.com.

§1. Le temps de vol


Ce temps est calculé en considérant qu'il faut avoir une vitesse minimum de déplacement pour être considéré comme "en vol", ceci afin de ne pas tenir compte des temps de préparation au sol ou de repliage de voile avec le GPS allumé.

Ce seuil doit être :
  • - suffisamment élevé pour ne pas compter les temps d'attente ou de marche au sol,
  • - suffisamment bas pour ne pas considérer un atterrissage alors que le pilote est scotché en l'air face au vent.
Paravroum considère une vitesse minimale de 10 km/h pour 'déclencher' le chrono et déterminer l'heure du décollage puis pour arrêter le chrono et trouver l'heure de l'atterrissage.
Si votre GPS prend en compte tous les points depuis son allumage et jusqu'à son arrêt, il va donc vous indiquer une valeur bien supérieure à celle-ci.

Quand au temps indiqué sur votre compte-tours, il inclut le temps de chauffe de du moteur, alors que vous étiez à l'arrêt, il diffère donc d'au moins quelques minutes par rapport au temps de vol ... mais son cumul reste très utile pour faire la maintenance de votre moteur.

§2. La distance parcourue


La distance parcourue en vol est très dépendante du niveau d’échantillonnage des points de mesure. Si on on prend en compte tous les points, ce que fera votre GPS, la mesure de la distance peut être "polluée" par les petits mouvements. Par exemple, la trace d'une sellette sous une voile avec un fort roulis fait des 'zig-zag' et cela augmente la distance parcourue du même pilote effectuant le même trajet sous une voile sans roulis.
C'est un peu comme si on mesurait la longueur des côtes francaises sur une carte IGN et qu'on aille vérifier la mesure directement sur le terrain en faisant le tour de chaque rocher avec un double décimètre ... on ne trouvera pas le même résultat, et on dira que la carte est fausse ;o)

Paravroum échantillonne à 1 mesure tous les 6 points (soit 1 mesure toutes les 6s sur la plupart des GPS) pour éliminer ce biais des 'micro-mouvements' et pour augmenter la vitesse de calcul.

§3. La vitesse moyenne


La vitesse moyenne est calculée simplement en divisant la distance totale du §2 par le temps de vol du §1.

§4. La vitesse maxi


Votre GPS vous indiquera (ou pas) la vitesse maxi si votre sellette l'a atteinte durant 1 mesure soit 1 ou 2 secondes pour la plupart de GPS. En cas de mauvaise réception, certains GPS peuvent aussi annoncer très transitoirement des vitesses farfelues qui dépassent les 150 km/h ...
Paravroum ne retient pas cette vitesse instantanée qui n'a été atteinte qu'une poignée de secondes. La vitesse maxi est moyennée sur 5 mesures glissantes. A raison d'une mesure tous les 6 points, c'est donc la vitesse moyenne maximum qui a été "tenue" pendant 30 secondes qui est donnée par Paravroum. Elle sera donc toujours inférieure ou égale à la vitesse maxi instantanée affichée sur votre GPS.

§5. L'enveloppe convexe


L'enveloppe convexe est calculée grâce à un des algorithmes trouvé sur le net, mais en échantillonnant 1 point sur 6 comme au §2. Et les résultats sont bons, voir le dernier paragraphe.

Toutes les valeurs sont donc fausses ?


Ben oui :0) car les erreurs sont multiples:
  • - l'erreur de mesure du GPS. Elle est très variable selon qu'on utilise son smartphone, souvent de précision médiocre, ou un GPS dédié "aéro".
  • - l'erreur due à l’échantillonnage des mesures, bien qu'on ait vu que parfois ils peuvent rendre la mesure plus réaliste (on fait le tour du rocher ou on tire un trait ?)
  • - l'erreur due au moyennage des valeurs de vitesse, même si là aussi tout dépend ce que l'on recherche à mesurer (les 82 Km/h qu'on a tenu 4 secondes pendant un 3.6 ou les 78 km/h à fond de barreau pendant 30 bonnes secondes)
Sans compter que «la mesure perturbe la mesure», que le simple fait de mesurer un phénomène modifie celui-ci et qu’on n’observe donc jamais la réalité ... ce qui est un autre débat.

Benchmark CFDM


Après avoir mené plusieurs tests de comparaison "Paravroum vs CFDM" tout en jouant sur ces paramètres (§1 seuil de vitesse mini, §2 échantillonnage des mesures et §3 moyennage des vitesses) je suis arrivé à des différences de l'ordre de :
  • ~ 0,2 % sur les temps de vol => de 0 à 1 mn
  • ~ 1,5% sur la distance parcourue => jusqu'à 2 km
  • ~ 0,3 % sur l'enveloppe convexe => de 300 à 500 m
  • ~ 2,5 % sur la Vitesse moyenne => de 0,5 à 2 km/h
J'ai donc considéré qu'il s'agissait d'un bon compromis entre la précision atteinte et le temps de calcul (afin d'afficher rapidement les résultats d'une trace).
A noter que les fichiers GPX ou IGC donnent des résultats similaires, que ce soit en temps de traitement ou en précision. Pour les compétitions de vol libre, c'est le format IGC qui est utilisé.

§6. Identification des terrains


Une fois l'heure de décollage trouvée (§1), on récupère les coordonnées (latitude/longitude) de ce point et on les compare à celles des 1100 terrains de la base Paravroum pour trouver le plus proche. On retient ce terrain comme étant le déco (le plus probable) uniquement si ces 2 points sont distants de moins de 5 km.
Idem pour l'atterro et le tour est joué.

S'il s'agit d'un nouveau terrain dont le nom a été déclaré par le pilote, sa localisation sera renseignée dans la base grâce à la trace du vol. Ce traitement (la nuit, en batch) vient automatiquement enrichir la base. De plus, les coordonnées de ce terrain seront confirmées et améliorées en précision en tenant compte de toutes les traces produites à partir de ce même terrain.

Bons vols à tous, avec ou sans GPS
Patrice

le Lundi 18 Janvier 2021

Exit 2020, Bienvenue 2021

L'année 2020 fut extraordinaire, et notre activité en aura été bien impactée.

Les statistiques disponibles dans la base de données paravroum montrent une légère diminution du nombre d'heures de vol, avec une baisse de seulement 3 %. Mais ce chiffre est biaisé car, dans le même temps, le nombre de pilotes qui saisissent leur carnet de vol sur le site a augmenté.
Les créneaux ont été moins nombreux, mais les pilotes ont su en profiter, y compris (pour les plus chanceux dont votre serviteur) en effectuant des vols "confinés" pendant les périodes de liberté surveillée. L'activité CFDM témoigne également de l'activité aéronautique soutenue des pilotes de paramoteur en 2020.

Mais nous restons sur notre faim: Un indicateur fort de notre impatience et de nos attentes pour 2021, c'est la vitesse à laquelle les inscriptions aux rencontres d'Anères (Mai et Août) se sont remplies.
Le nombre de pilotes par jour est volontairement limité, afin de réduire les nuisances sonores et tenter de maintenir ces rencontres pérennes dans le temps.
A peine 3 semaines se sont écoulées et déjà certaines journées sont complètes ! C'est un signe...

Nous sommes tous avides de voler, mais aussi et surtout impatients de nous rassembler, de vivre des moments de convivialité et de discuter de notre passion de vive voix, avec ou sans masques. Heureusement, Claude (alias tremoulet) est là pour nous donner l'espoir de bientôt nous retrouver.

Et comme le propose Claude, les rencontres sur plusieurs jours encouragent les pilotes qui viennent de loin à faire le déplacement. Il faut espérer que d'autres pilotes, d'autres clubs, auront l'initiative d'organiser des rencontres cette année dans leur région.
Le site paravroum.com est à la disposition de ceux qui veulent organiser un évènement, que ce soit pour en faire la promotion ou pour gérér les inscriptions. Et des améliorations sont toujours possibles, il suffit de m'en parler.

Comme il n'est pas encore trop tard, je vous souhaite une formidable année 2021, une très bonne santé pour vous et vos proches, et de nombreux et inoubliables vols.

Patrice