Blog des news

le jeudi 2 juillet 2020

le lundi 8 juin 2020

Portes Ouvertes P2Air64



Privé de Mondial Air Paramoteur, P2air64 ouvre les portes de son atelier le samedi 27 juin 2020.

Vous pourrez y découvrir toutes les gammes de châssis et de chariots, ainsi que les nombreuses nouveautés.
Café offert, possibilité de pique-nique sur place.
Échanges et bonne humeur au programme :)

Conformément aux recommandations sanitaires, du gel hydroalcoolique et des masques à usage unique seront mis à votre disposition.

Je vous attends donc au:
2 route d'orthez 64150 Vielleségure
Coordonnées GPS: 43,3730225, -0,6926674

Si besoin de renseignements appelez-moi au 06.46.67.82.95

Jean Jacques Pèdezert
le jeudi 21 mai 2020

Le déconfinement selon Emeric

La distanciation physique est à peine respectée

La reprise est là, enfin !

7 vols en 8 mois, jamais mon carnet de vol n'a connu telle disette.
Heureusement tous les copains d'avant sont présents à l'appel du ciel. Je dis "heureusement" tant la fragilité des individus en question, les causes de comorbidité : alcool, tabagisme, surpoids, grand âge, sont chez eux, nombreuses. Passé les effusions à 2 mètres de distance, nous nous empressons de déployer nos ailes poussiéreuses sur le nouveau pré que Papayou nous a déniché chez une riche veuve de sa connaissance, à moins que ce ne soit une de ses vieilles filles de ferme lauragaise qu'il a seul l'art de dérider avec sa langue fleurie et patoisante.

Paradis vert

Les premiers tours de bielles se font entendre, les échappements laissant s'enfuir des colonies entières d'araignées paniquées par le réveil improbable de ce Vésuve à deux temps soudain ressuscité. Le léger vent d'ouest, appelé ici avec une pointe mépris, vent de Saint Gaudens, comme si quelque chose de bon pouvait venir de la capitale du Comminges, le léger vent, dis-je, disperse l'odeur de rouille graisseuse qui avait envahit les cylindres polonais.
Mon TREX, roi des machines et machine des rois, ronronne comme un vieux matou mais c'est un tigre qui me propulse après une brève course dans le bleu limpide et chaud qui enveloppe le Lauragais ce soir.
On vient te chercher Papayou...ne bouge pas de là

Mes compagnons de sol, engourdis par deux mois de confinement avec maman tardent à me rejoindre. Je pars donc seul à travers la Piège, sauvage enclave coincée entre Aude et Ariège, c'est dire si elle est sauvage. C'est donc toujours aussi bon d'être un oiseau ? Comme le prisonnier de guerre retrouvant sa bien-aimée, je savoure chaque contour du paysage, chaque rayon de lumière sur les blés irisés, chaque soubresaut que l'aérologie joueuse me donne avec la délicatesse du chat jouant avec une plume. Les rares échos de la radio me confirment que je suis seul dans cette immensité saturée de vert. Ce n'est que sur le chemin du retour que je retrouve Alain, Cédric et Papayou qui batifolent comme des marmottes aux premiers jours du printemps...jusqu'à ce que le moteur de Papayou, sans doute victime de son traitement préventif à la chloroquine, s'arrête net.
Il en faut plus pour perturber notre vieux libériste ariégeois qui se pose dans un mouchoir de poche, hélas, nous l'allons comprendre à nos dépends, loin de tout chemin pavé.
Vous reprendrez bien un peu de Canigou ?

Cette fois il faut rentrer, l'heure avancée permettant tout juste d'assurer le posé, le rangement, l'apéro, le gâteau et enfin la récupération du naufragé. L'histoire nous confirmera que nous avons bien fait de respecter scrupuleusement cet ordre, la récupération à 22h30 s'avérant plus laborieuse que prévue, entre un pilote en radio mais sans téléphone, un récupérateur au téléphone mais sans radio et des piqueurs égayés à la 8.6 sans lampes de poches.
Qu'importe ces péripéties, au risque de froisser les pessimistes et les complotistes de tous poils, je clame haut et fort que l'inventeur de la tondeuse à nuage démontre s'il en était besoin, la supériorité de l'homme sur le pangolin.

Emeric, le 20/5/2020
le dimanche 5 avril 2020

Spéciale Confinement







le mardi 17 mars 2020

L'Aviation de loisirs clouée au sol


Conformément à l'annonce de la CFDM, les traces ne peuvent plus être envoyées à la CFDM via le site paravroum jusqu'au 31 Mars.



Communiqué DGAC à l'attention des pilotes de vols de loisirs


Dans la lutte contre la propagation du virus covid-19, et en application du décret du 16 mars 2020, les contacts et les déplacements doivent être réduits à leur plus strict minimum.
...
Il découle de ce qui précède que tout déplacement en vue de réaliser un vol de loisir ou d’activité sportive est interdit. Ainsi les vols en question sont de facto impossibles, notamment, les vols solo, d’instruction, d’entrainement, de baptême ou de découverte.
...
De nombreux pilotes sont pleinement respectueux des règles ci-dessus mais des cas de vols de loisirs ont été constatés. L’exemplarité de l’aviation légère et sportive est attendue dans cette crise sanitaire avec un respect rigoureux de l’interdiction rappelée ci-dessus dont tout manquement est punissable et négatif pour toute la communauté aéronautique.
le mardi 4 février 2020

ALERTE - VOL DE MACHINE



Le paramoteur de Christiane a été volé une nuit de la dernière semaine de janvier 2020 dans le parking souterrain de son immeuble à Cugnaux.
Si vous l'apercevez en vente quelque part ou sur un site internet, merci de contacter Christiane au : 06 03 32 05 69.

Description :

Paramoteur décollage à pied M'PY C Max 175 monocylindre 2 T
avec démarreur électrique et démarreur manuel.
Filtre à air, sellette et hélice en bois marqués M'PY.
Filtre à air avec mention 175 cc.Moteur de la marque CiscoMotors.

Les photos:




le mercredi 1 janvier 2020

Excellente année 2020 à tous les pilotes et leurs proches

Changement de decennie ! Donc changement de look ;o)
Bon surf en 2020

le vendredi 27 décembre 2019

Autopsie d'une réparation

Tremoulet a réparé mon Moster suite à un serrage en vol. Voici son récit détaillé qui est plein d'enseignements.
Le fichier PDF est disponible ici
Joyeuses fêtes



Voici ce qui s’est passé sur un Moster 185, une trentaine de secondes après le décollage, pendant la prise d’altitude: piston percé et blocage des roulements du vilebrequin à cause des projections de l’aluminium en fusion.



photo
Fragments du piston retrouvés dans le carter bas moteur


Après avoir retiré l’embrayage, je constate beaucoup de poussière d’embrayage
sur le carter du bas moteur.
Cette poussière est issue du frottement de l’embrayage à l’intérieur de la cloche.
Cette poussière abrasive se colle sur la lèvre du joint SPI et finit par créer une rainure sur le vilebrequin.
Lorsque cette rainure deviendra un peu trop profonde, la poussière atteindra la lèvre d’étanchéité, à l’intérieur du joint SPI et l’usure du vilebrequin au niveau de cette lèvre provoquera une prise d’air et entraînera un défaut d’alimentation en essence, donc un mauvais graissage du cylindre et piston.

Il faut souffler très régulièrement cette poussière.


photo
Extraction du volant magnétique


photo
Attention aux bandes de frottement qui se décollent

photo
Le support moteur est retiré



Pour atteindre le vilebrequin, il faut séparer les deux demi-carters.
Cette opération est délicate, il ne faut pas abîmer le plan de joint et surtout, il ne faut jamais utiliser un marteau.
Un demi-carter est retiré mais le roulement est resté dans son logement

photo
L'extraction de l'autre demi-carter s'effectue à la presse hydraulique

photo
Le roulement est retiré à l'aide d'un extracteur-décolleur de roulement que j'ai modifié

Comme tous les moteurs sont différents, je fabrique un outil spécifique à chaque moteur, pour repousser le vilebrequin tout en retenant le demi-carter.
Cette opération s’effectue en douceur, sans choquer le vilebrequin qui est une pièce essentielle au bon équilibrage du moteur.

Avant de remettre les roulements du vilebrequin en place, je mesure toujours, à l’aide d’un comparateur, le jeu axial.
En fait, je vérifie la chaîne de côte établie par le constructeur du moteur.
Après avoir démonté un grand nombre de moteurs, j’ai constaté que les vilebrequins ne sont jamais calés, ce qui fait qu’ils finissent, avec le
temps, par glisser de quelques dixièmes de millimètres.
Ce problème n’est pas sans conséquence et il se produit une usure au niveau de la portée des roulements ou une usure des logements des roulements dans les demi-carters bas moteur.
photo

photo

photo

photo
Rondelles de calage du vilebrequin

Pour éviter tout cela, après avoir mesuré le jeu possible, j’utilise des
rondelles de calage calibrées et je ramène ainsi le jeu possible à 0,1 mm qui se réduit encore un peu avec l’élévation de température des matériaux.
Dans le cas de ce Moster 185, j’ai mesuré un jeu possible de 0,3 mm, j’ai donc utilisé deux rondelles de 0,1 mm, je les ai positionnées de chaque côté du vilebrequin, avant remontage.

C’est le moment de remonter les roulements de vilebrequin.
Pour ne pas abîmer les logements des roulements, j’élève la température des demi-carters en les plongeant quelques minutes dans l’eau bouillante et je retire les roulements du congélateur juste avant la mise en place.
photo

Avec cette méthode, parfois, je n’utilise même pas la presse. Pour l’assemblage des deux demi-carters de ce moteur, j’ai utilisé la presse en prenant bien soin de NE JAMAIS FORCER SUR LE VILEBREQUIN. Il ne faut pas oublier la pâte à joint avant de faire l’assemblage.
Pour des moteurs plus petits où les vilebrequins sont plus fragiles, je n’utilise pas la presse mais une méthode avec des rondelles.

photo

Après avoir remis en place l’embrayage, je remonte la petite poulie
à l’aide de la presse. Je l’ai extraite à l’aide d’un petit arrache moyeu.
Pendant que je m’occupe du cylindre, du piston et de la culasse,
je passe le carburateur aux ultra-sons.

photo

Nettoyage de la culasse, passage au marbre du plan de joint du cylindre/culasse et surtout, il ne faut pas oublier le débouchage du trou du décompresseur avec un foret de 2,5 mm, sans le casser !!!
photo

photo

Avant de remonter, il faut déglacer le cylindre à la toile émeri de 80, en créant de très fines rayures, hélicoïdales dans un sens, puis dans l’autre, de haut en bas et de bas en haut.
Tout est prêt pour remonter le haut moteur.
photo

photo

photo
Passage du cylindre au marbre


photo

Avant de remonter le carburateur, il faut vérifier la pression d’ouverture du
pointeau.
La membrane à clapet aspire l’essence du réservoir et la maintient sous pression sous le pointeau. De l’autre côté du pointeau se trouve la cuve, lorsque le moteur tourne, la cuve se vide, la pression baisse et le pointeau s’ouvre pour libérer de l’essence et maintenir la cuve au niveau maximum. Le pointeau est maintenu fermé grâce à un ressort qui agit sur un levier. C’est la pression exercée par le ressort qu’il faut mesurer. Sur un Walbro 37, la bonne pression doit se situer autour de 1 bar.

photo

Le remontage du carburateur ne pose pas de problèmes particuliers mais il faut juste respecter l’ordre des joints, surtout du côté de la membrane du compensateur de la pression atmosphérique.
photo

Avant de faire démarrer le moteur, il faut vérifier la valeur du squish.
C’est la valeur de l’espace compris entre le bord du piston et le bord de la culasse au Point Mort Haut du piston.
Pour ce type de moteur, le squish doit être compris entre 1,35 et 1,55 mm.
Avec le joint d’embase de 0,5 mm, c’était l’épaisseur d’origine, je mesure un squish de 1,65 mm.
Sur ce moteur, on pourrait mettre un joint d’embase de 0,3 mm sans abîmer le moteur. J’ai tout simplement gardé le montage d’origine.
Il faut régler la vis L et la vis H pour obtenir la meilleure linéarité possible.

Conclusion :
Sur ce moteur, la vis de richesse L était réglée à 50 minutes d’ouverture.
En hiver, l’air est plus dense, il faut rajouter de l’essence pour garder une bonne proportion air / essence et surtout un bon graissage, ce n’était pas le cas. Ce carburateur n’avait jamais été passé aux ultra-sons depuis trois ans, les diamètres des canalisations usinées étaient réduits à cause des composants chimiques de l’essence.

Claude, alias Tremoulet
le mardi 10 décembre 2019

Message de mirond'Ailes


.........Salut à tous les amis pilotes

Une partie de l'ancienne équipe de mirond'ailes a décidé de quitter le club,
une nouvelle équipe a pris le relais.
Nous souhaitons au club une bonne continuité, personne ne s'est fâché avec personne, nous nous voyons sans problème

Nous avons organisé de super rassemblements, fait de belles rencontres sans gagner d'argent mais c’était pas le but.
Nous sommes heureux d'avoir contribué à un certain type de rencontres.
Les ailes et les voiles sont dans le camp de la nouvelle équipe.
Nous avons fait le choix de devenir ambulant nomade.
Nous avons fait un groupe d'une douzaine de pm (paramoteur du lot et Garonne) obligé de squatter des bases de temps en temps.
On espère bien faire quelques virées si on nous invite.

Bon vols aux nouveaux mirond'ailes qui informeront de leurs projets.

Thierry R Serge Jean-Michel R et nos femmes préférées

bises
le mercredi 16 octobre 2019

Adieu Laurent !


Laurent nous a quitté la nuit dernière, des suites d'une maladie foudroyante.
C'était un ami d'enfance, nous nous étions connus au CM1 en banlieue parisienne !
Après le lycée, la vie nous avait géographiquement séparé, moi dans le Sud Ouest de la métropole, lui dans le Sud Est lointain, à La Réunion.
En 2006, il m'avait fait part de son rêve de voler. Je l'avais alors encouragé à se mettre au paramoteur, ce qu'il fit quelques mois plus tard. J'ai suivi ses débuts et j'ai pu partager quelques vols avec lui, dont sa première vache, sur la base de Montaigu. Puis il est retourné voler au dessus des baleines, à la Réunion, sa terre d'adoption.
Depuis, nous nous sommes revus régulièrement, et toujours avec grand plaisir. Ceux qui l'ont connu ont immédiatement apprécié sa présence et sa finesse d'esprit. Il s'était autoproclamé Président à vie du POC (Paramotor Oyster Club), ce qui en disait long sur ses goûts ...
Vous trouverez ses premiers vols sur paravroum, mais ne manquez pas son blog qui vaut vraiment le détour, car Laurent n'avait pas que des talents de pilote...

Son enthousiasme, ses écrits et son humour me manqueront à jamais.
Adieu Laurent, bons vols là-haut!
Patrice

PS: Je re-publie ici quelques news le concernant.


[2 Avril 2007] Art et Paramoteur


Souvenir d'un premier volSouvenir d'un premier vol
Voici un cadeau de ma soeur Nathalie: un tableau réalisé par ses soins d'après photo en moins de 2 heures....
je n'ai fait qu'un vol mais je suis déjà le sujet d'un tableau : pas mal non ?

Laurent, de La Réunion


[28 Septembre 2007] Bravo Laurent !


Laurent et Bernard
Laurent habite La Réunion et décide de se lancer dans une formation en Métropole, à Montaigu.

Il vient en Février et la météo pourrie pendant son séjour ne lui laisse que l'occasion de faire son premier vol :o(
Il revient en Septembre et cette fois il s'enquille 10 vols dans la semaine!
Après quelques jours de mauvais temps, il refait un vol nickel et obtient son Brevet avec les félicitations du Jury !
Quelques jours après, il faisait sa 1ère nav avec un Champion du Monde (Mathieu Rouanet)...

Bon, ok, mais maintenant on veut des photos de la Réunion vue du ciel !


Laurent

[4 Octobre 2009] Baleineau-thérapie, ou 2h d'un vol d'anthologie


Bras-Panon, Ile de La Réunion :
Décollage avant 8H00 dans les premières brises ; prise d'altitude et direction les hauteurs de St Benoit en direction de la Plaine des palmistes, un peu contré à l'approche du massif , je longe les crêtes où je vais de cascades en rivières cachées au dessus d'une végétation sauvage et inviolée : c'est somptueux et verdoyant, l'éclairage est magnifique.

Je remonte jusqu'à l'entrée du cirque de Salazie puis je décide de finir mon vol sur le rivage : et là , alors que j'avais décidé de retourner au terrain, un bouillonnement attire mon attention au large et deux baleines (une mère et son petit - vidéo ici) commencent un ballet aquatique incroyable: une demie heure de show extraordinaire ; j'appelle Cyril qui me rejoint rapidement ainsi que 2 trois-axes : ma plus belle émotion en paramoteur ( après mon premier vol).

De peur d'être à court de carburant, je laisse ces deux superbes cétacés à regret, mais malgré mes efforts : panne sèche et je finis ce vol mémorable, lamentablement vaché dans un champs de cannes à quelques dizaines de mètres de la piste, une dégueulante de dernière minute m'ayant empêché de me poser sur le terrain.

Quel vol, je vous en souhaite à tous de pareils.


Laurent
le lundi 14 octobre 2019

Pioupiou a besoin de nous !

Si vous avez une balise, ou si vous consultez régulièrement les balises Pioupiou, faites un geste pour que le service continue.
Nicolas reprend ses pioupious! mais faut aider les gars merci!

https://www.leetchi.com/c/connectivite-pioupiou
le mardi 8 octobre 2019

ATTAQUE VIRALE

Suite à une attaque virale, certaines données des vols effectués entre le 1er et le 8 Octobre 2019 ont été perdues.
Il s'agit principalement des temps de vol et des commentaires.
Désolé pour ce désagrément, bien independant de ma volonté

Patrice
le jeudi 12 septembre 2019

Spécial Anères / Le mot de Claude

Bonjour à toutes et à tous,

Cela fait déjà quinze jours que le rassemblement d’Anères est terminé. Tout est passé très vite, les souvenirs sont très nombreux, j’ai du mal à déconnecter.
Aujourd’hui, La Dépêche des Hautes Pyrénées a publié l’article sur notre évènement.
Mais hier, ce même journal a publié un article sur la météo du Pic du Midi …. Il est blanc de neige !!!!
A quelques jours près, nous aurions pu faire des photos du Pic enneigé ….

Je voudrais également, dans ce mail, remercier toutes celles et ceux qui m’ont envoyé des mails très sympas, pour nous remercier pour notre organisation.

L’organisation, c’est Dominique, magistrale en cuisine, Richard, JP, Jean-Jacques, Georges, …. les commissaires de piste, bondissant partout, les membres du Club, Marlène, Eric, Pascal et Stéphane, toujours à nos petits soins …. Sans oublier Didier qui nous a installé un accès Wifi et imprimé les numéros verts collés sur nos machines et l’incontournable Patrice qui manie les algorithmes informatiques avec une facilité déconcertante, sans lui, les inscriptions auraient été un vrai casse-tête.

Vous, les pilotes et accompagnants, vous avez été formidables. Tous les jours, à 17 h, nos discussions nous ont permis de mieux nous connaître et elles ont toujours été très constructives. Les repas ont été souvent de grands moments de rigolades…. Des moments de convivialité, d’échange et de partage comme je les aime.
Ce rassemblement a été une vraie réussite et nous en sommes TOUTES et TOUS, les acteurs.

Restez à l’écoute de Radio paravroum.com, vous connaîtrez les dates du prochain rassemblement au Printemps 2020.
Je joins à ce mail, les deux articles du journal La Dépêche.
Bons vols à tous, toujours en sécurité.

Claude

Synthèse des vols

Carte des vols

Lien vers Google Earth
le samedi 24 août 2019

Spécial Anères

photophotophoto
Synthèse des vols

Carte des vols

Lien vers Google Earth

Un grand merci à Claude et à toute l'équipe du club An'Air pour leur accueil, leur dévouement et leur organisation, motivés par notre seul bonheur...une richesse d'âme rare par les temps qui courent.
Emeric

2 tours de pistes, c'est tout ce que j'aurai fait aujourd'hui à Anères !
Mais j'ai quand même passé une excellente journée, merci Claude, merci Dominique et tous les autres.
Et ensuite, un autre très agréable moment, celui du repas pris en commun dans lequel Dominique et l'équipe des bénévoles nous ont bien régalés.
Merci Claude, merci Dominique, merci à tous, je reviendrai à Anères avc plaisir
HF

J'ai bien fait de venir à Anères pour profiter de l'ambiance et des vols à foison (presque 9h en 3 jours) dont un vol au Pic qui entre sans aucun doute dans mon top 10. Depuis mon bureau, je ne regarderai plus jamais le Pic comme avant ;o)
Un grand merci à Claude et à tous les organisateurs.
Patrice

Petit vol du soir ZEN sur le piémont pyrénéen jusqu'au couché qui clôturera mes vols du rassemblement d'Anères : un grand merci à Claude et toute l'équipe d'organisation sur la base d'Anères pour ces excellents moments.
Chris

C'est un de mes plus BEAUX vols, surtout effectué avec mon Fils LUC...
31GZ

Quel régal de se promener dans les vallées calmes. Merci à Claude et toute l'équipe de Aneres pour cette accueil, le partage de ce beau site et la convivialité. Chapeau
Marco31

le mardi 30 juillet 2019

Bonnes Vacances

Et bons vols à ceux qui en profitent pour aller voler dans des contrées inhabituelles.
le mercredi 3 juillet 2019

Mirond'Ailes 2019

miramont_19_cartemiramont_19_syntheseUn grand merci à tous les pilotes qui ont fait des grands ou très grands déplacements.
La convivialité du paramoteur ne dépend que des rencontres et sur des sites différents.

Mais, car il y a toujours un mais, plusieurs pilotes inscrits ne sont pas venus, pour nous c'est pas bien grave mais des pilotes attendaient des places pour venir !
En tous cas, dommage pour les absents, on a bien ri et vole.

A bientôt pour de nouvelles aventures

Jean-Michel


Comme chaque année, l'équipe de Mirond'Ailes nous a formidablement reçu sur ses terres.

La canicule et le vent météo ont freiné les vols du samedi soir mais les rigolades et les siestes furent bonnes à l'ombre des arbres.

Les autres créneaux ont bien été exploités par la quarantaine de pilotes présents, certains arrives dès le jeudi et jusqu'à tard le Dimanche soir.
A noter cette année des pilotes venus du Var et de Bretagne pour ne pas rater l'évènement.

Et bien sûr encore une soirée memorable passée lors de ce repas gaulois, animé par les Tarbais, avec la participation active de la fille du bédouin et un hymne hommage à Tremoulet qui pourrait concourir à l'Eurovision.

Patrice





le lundi 24 juin 2019

[Communiqué FFPLUM] Canicule


La première canicule arrive. Le ciel bleu et accueillant qui l’accompagne nous incite au vol, ce qui est tout à fait compréhensible, après un printemps plutôt maussade.

Ceci n’est pas sans piège, en effet nous savons tous que la forte chaleur à une conséquence néfaste sur les performances de nos machines, perte de puissance et de portance. Ces effets se font sentir sur la distance de décollage (rallongement) et le taux de montée (diminution). Une conséquence pourra être un passage au second régime, plus rapide que d’ordinaire.

Anticipez donc la distance de décollage, contrôlez la masse de votre machine, et prenez, tant que faire se peut, une pente montée au meilleur compromis vario - vitesse. Une solution peut être un report du vol si les conditions sont pleinement défavorables.

Pensez à vous également et à votre passager, hydratation, ventilation, protection solaire doivent être renforcées durant ces phases de fortes chaleurs.

N’oubliez pas également que ces situations météorologiques sont propices au déclenchement de phénomène type « sorcière »,(Ulm info juin 2019) et d’orages très localisés en fin de journée qui peuvent vous empêcher de rejoindre votre terrain.

Bons vols à toutes et à tous !
le dimanche 23 juin 2019

[ATTENTION] ATTAQUE VIRALE SUR LE SITE PARAVROUM

Depuis ce matin 23 Juin 2019 vers 9h50, il y a des problèmes d'authentification constatés.
Mon hébergeur m'a averti au même moment que des fichiers malveillants ont été déposés sur le site:


  • "Afin de vous protéger des attaques de hackers, notre anti-virus analyse chaque fichier de votre espace Web dès lors qu'il est modifié ou qu'il y a été transféré. Si un code malicieux est détecté, l'exécution du fichier est bloquée pour éviter toute attaque supplémentaire. Par conséquent, les droits du fichier sont automatiquement modifiés pour que tout appel à ce fichier ne soit plus possible.
    Afin de pouvoir désactiver les autres fichiers nuisibles, notre analyse continuera même après l'envoi de cet e-mail. Nous vous demandons un peu de patience."


Depuis, les fichiers malveillants ont tous été supprimés et SiteLock a été installé.
Le site paravroum.com étant protégé par de nombreuses barrières, en dehors du blocage des connexions, il est peu probable qu'il y ait d'autres effets nuisibles.
En principe, la procédure  Mot de passe oublié fonctionne donc je vous encourage à modifier votre mot de passe, et à me signaler les anomalies éventuelles.
Merci, et bon surf en sécurité

Patrice
webmestre@paravroum.com
le mercredi 5 juin 2019

Une nouvelle école dans le Sud Ouest


ParamoteurLand.com Une école de pilotage dans les Landes/le Gers/le 64.

Pour une actu, un conseil, un baptême, un achat de matos, une formation, une remise a niveau...
Sur Miramont-sensacq (Landes) ou Riscle (Gers)

Guillaume LOISEL : 0625453615 / paramoteurland@gmail.com

le samedi 1 juin 2019

Miramont 2019, de belles rencontres

Comme chaque année, l'équipe de Miramont nous a formidablement reçu sur ses terres.